Clicky

Qu’est-ce que la Neuro-Ergonomie ?

 

irm-cerveau

Pour apprendre la pratique de la Méditation je vous invite à venir consulter cette page qui fait office de tutoriel : Comment Mediter ?

Mais pour aujourd’hui on explique un terme : La Neuroergonomie.

Un mot bien compliqué pour nous rappeler à l’évidence.

Prenons un exemple, est-ce qu’il vous viendrait à l’idée de vous lancer au volant d’un avion de chasse ( je sais pas si on peut parler de volant mais enfin passons ) sans une seule heure de simulateur derrière vous et sans même le bagage théorique nécessaire à la bonne utilisation de ce type d’appareil.

Si la réponse qui vous vient à l’esprit est OUI, allez consulter je pense que votre centre neurologique de la peur : l’amygdale ( pas celle de la gorge mais du cerveau ) est atteinte ( et pas qu’un peu ).

Revenons à nos moutons ; évidement il ne nous viendrait pas l’idée de se lancer dans une tâche impliquant l’utilisation d’une machine sans en connaître les rouages et la bonne utilisation.

Eh bien nous y voilà ; la Neuro-ergonomie ! C’est à dire connaître et donc utiliser en conséquence son cerveau.

C’est vrai que ça paraît évident et pourtant nous n’utilisons pas toujours notre cerveau de manière optimisée et je vais vous le prouver. Dans le cas de la mémoire, nous faisons souvent une grosse erreur qui pourrait être comparable au fait de rouler à 50 km/h en seconde avec une voiture parce qu’on ignore qu’il faut passer la troisième.

Je m’explique ; dans le cas d’une liste de 10 choses à retenir.

Comme dans l’émission burger quiz qui passait sur la chaîne comédie ou peu de candidat gagnaient le jeu de mémoire final qui consistait à retenir 10 réponse.

La plupart des candidats essayaient de se répéter les réponses intérieurement au fur et à mesure des questions, utilisant leur mémoire de travail, soit leur mémoire à court terme donc une mémoire passagère et volatile.

Le meilleur moyen de gagner ( et je vous l’annonce avec cette technique on gagne à tout les coups ! ) aurait était d’utiliser la mémoire associative, la mémoire à long terme. Effectivement comme nous l’avons vu dans un précédent article ( Neurotransmetteurs et Mémoire ) pour stocker un souvenir sur le long terme il va falloir lui associer un signal émotionnel fort.

à Voir aussi : Reve Lucide

Pour vous démontrer tout ça, on va jouer à un petit jeu :

Vous avez 1 minute pour mémoriser 10 choses :

veste

cheval

porte monnaie

brique de lait

cuillère

livre

ficelle

rollers

scie

lion

puis faites 13 x 32 de tête

Maintenant écrivez de tête les 10 choses sur du papier.

Puis vérifiez.

Ce petit jeu est impossible si vous utilisez la mémoire de travail, si vous avez réussi à mémoriser les 10 choses c’est que vous utilisez des techniques associatives naturelles.

à Voir aussi : Les 3 cerveaux

Maintenant je vais vous donner la recette pour retenir cette liste à tout les coups.

Premièrement il va falloir donner du sens à notre petite liste pour lui associer de l’émotion, une histoire. Nous allons pour cela nous créer une petite liste d’ancrage au préalable. Nous allons donc décliner les noms des numéros en images sympathiques, comme par exemple :

Un —> Guerriers Huns

Deux —> Feu

Trois —> Roi

Quatre —> Pâtre

Cinq —> Zinc ( synonyme de comptoir de bar )

Six —> Ski

Huit —> Huître

Neuf —> Oeuf

Dix —> Disque

Ensuite il faut apprendre cette liste par cœur ( c’est déjà beaucoup moins compliqué ) et n’hésiter pas à faire varier cet exemple afin que la liste vous parle et soit simple à mémoriser.

Une fois votre liste type ancrée dans votre mémoire à long terme vous pourrez retenir n’importe quelle liste en associant celle-ci à votre liste d’ancrage.

Par exemple :

Pour le numéro 1 je m’imagine un Guerrier Huns portant une Veste et me projette l’image mentalement.

Pour le numéro 2 je m’imagine un Cheval crachant du Feu par les narines par exemple.

Pour le numéro 3 je m’imagine un Roi comptant ses pièces dans son porte monnaie.

Et ainsi de suite.

Au moment de me remémorer la liste je n’ai plus qu’a me rappeler de ma liste d’ancrage et faire défiler un par un les déclinaisons de numéro et les images associées dans mes souvenirs.

Avec peu d’entraînement vous y arriverez à tout les coups.

Maintenant à vous de mémoriser votre liste type, puis d’établir une liste rapide de 10 choses et enfin essayer votre nouveau pouvoir magique ; la Neuro-Ergonomie !

Pour plus d’infos au sujet de la Neuro-Ergonomie, je vous conseil ce super livre : Libérez votre Cerveau de Idriss Aberkane